Un vase boule unique porcelaine collection Passion Coquelicot

Vase porcelaine coquelicot passion

Vase boule en porcelaine de Limoges de la collection Passion Coquelicot

Pour la 1 ère étape

Les différentes zones de couleurs et de dessins ont été posées à la plume. Les fleurs de couleur taupe, les cernés taupes ou rouges (j’ai utilisé le rouge cerise sans plomb qui supporte une forte température). Une fois ce travail séché, j’ai mis en couleur les parties brunes, les fleurs en balayage et les motifs décoratifs. Pour les fleurs la peinture a été déposée à l’aide d’un pinceau plat. Et j’ai fait une première cuisson à 830°.
Vase boule coquelicot 1ere étape

Pour la 2 eme étape

Après avoir mis du vernis de réserve sur les parties à protéger, j’ai putoisé ( poser un aplat de couleur en langage peinture sur porcelaine) mes zones de gris en dégradant plus ou moins la couleur avec du blanc. Encore une fois j’ai laissé sécher, j’ai ombré mes fleurs couleur taupe et posé le cœur vert. Le lendemain, j’ai pu faire mon grattage sur le gris.  Une seconde cuisson est faite.

Vase boule coquelicot fleur taupe

Pour la 3 eme et dernière étape

Il n’y a donc pour finir plus qu’à poser le relief sur les zones en grattage pour les révéler. Un relief que j’ai teinté de gris que j’ai posé en perle ou en goutte afin de créer des effets de matières. Les motifs qu’ils représentent,  reprennent l’idée des tatouages au henné que l’ont peut voir dans certaines cultures. Et pour finir, faire les coquelicots rouges qui ne cuiront ainsi qu’une ou deux fois maximum.

Pour un joli dégradé des fleurs, j’ai utilisé un jaune et un rouge cadmium. Ainsi en prenant des couleurs miscibles entre elles je peux varier les tons de l’orangé à rouge vif. Les rouges étant plus fragiles à la cuisson, ils ne sont posés qu’en dernière cuisson. Un dernier tour d’horizon pour ré-hausser certains détails, la dernière cuisson sera à 740°.

3 atelier porcelaine vase coquelicot passion boutiqueRetrouvez ce vase dans la boutique de l’Atelier Porcelaine