Porcelaine de Limoges IGP à revoir …

EXTRAIT TEXTE IGP COMMUNIQUE de PRESSE

« Seuls les produits en porcelaine entièrement manufacturés, c’est-à-dire fabriqués et décorés dans la zone géographique qui est le Département de la Haute-Vienne et respectant le cahier des charges, bénéficient de l’appellation «IG Porcelaine de Limoges». Les professionnels (fabricants et/ou décorateurs) auront le droit d’utiliser l’appellation accompagnée du logotype officiel de l’IG et de son numéro d’homologation, sous réserve d’être membre opérateur de l’Organisme de Défense et de Gestion, qui est l’Association pour l’IG Porcelaine de Limoges et d’obtenir une certification individuelle IG auprès d’un organisme de certification accrédité. Chaque opérateur certifié sera identifié par l’INPI qui publiera l’information au Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle ainsi que sur la base IG. Ainsi tout produit mis sur le marché, n’entrant pas dans ce strict cadre de l’IG, ne pourra pas indiquer la mention “Porcelaine de Limoges” et/ou “Limoges” ! L’Indication Géographique garantit ainsi au consommateur, un produit dont les méthodes de production et de traçabilité sont réalisées conformément à un cahier des charges et exclusivement dans le Département de la Haute-Vienne »

En tant que décoratrice sur porcelaine, j’ai toujours défendu et je continuerai à le faire, la qualité de la porcelaine française et surtout celle de Limoges. La Porcelaine de Limoges est née grâce à la découverte du kaolin par Jean-Baptiste DARNET 1768 sur la commune de Saint-Yrieix-la-Perche, en Haute-Vienne.Matières premières, techniques, tradition, un savoir-faire qui s’est développé au fil des siècles pour atteindre l’excellence que l’on connait aujourd’hui. Il y a quelques années nous avons entendu parler d’une demande d’IGP (Indication Géographique Protégée) pour protéger ce savoir-faire. Quelle belle idée pensions-nous, nous pourrions travailler en toute sérénité sur des produits que nous aimons par-dessus tout. La porcelaine de Limoges a du faire face à de nombreuses contrefaçons ou à des entrepreneurs peu scrupuleux .En décembre 2017, l’IGP est obtenue et là nous apprenons que le décor fait également parti des critères géographiques. De là vient notre stupeur, nous n’avons plus le droit de commercialiser nos porcelaines manufacturées à Limoges et peintes à la main si notre atelier n’est pas également situé dans le département de la Haute Vienne et si nous n’avons pas cotisé à l’association ayant déposé l’IGP. Les logos et les termes porcelaine de Limoges ou Limoges nous sont désormais interdits.Historiquement, le décor sur porcelaine n’est pas originaire de Limoges, et nous n’utilisons pas de produits fabriqués à Limoges pour peindre hormis notre support bien sur qui est la porcelaine. Limoges n’a pas de décors typiques qui je le comprendrais très bien seraient propriété des dépositaires de l’IGP. En tant que décorateur nous proposons chacun notre univers artistique, la porcelaine est notre support comme d’autres le papier, la toile, le verre, le papyrus ….

Photo © Caroline Paulus

Chacune de nos pièces peintes à la main participe en partie à la renommée de la porcelaine de Limoges. Bien souvent par un décor personnalisé, j’ai pu faire découvrir la belle qualité de cette porcelaine à des clients qui au départ ne faisaient pas forcément la différence entre plusieurs sortes de porcelaine qu’elles viennent de France ou d’ailleurs.

Dans beaucoup de domaines l’objet final de quelque matière qu’il soit participe au rayonnement des matières premières utilisées. Par exemple en cuisine les chefs mettent en avant la qualité des produits et des terroirs présentés, on ne va pas leur demander de déménager leur établissement et de cotiser à une association pour avoir le droit d’expliquer à leur clientèle que les mets servis sont issus des meilleurs régions ou élevages pour chacun.

Aujourd’hui pour avoir le droit d’indiquer à notre clientèle que nous peignons sur de la véritable porcelaine de Limoges nous devrions déménager en Haute Vienne et adhérer à l’association. En France beaucoup de peintres sont concernés puisque nous sommes tous disséminés un peu partout. Après des études certes peut être faites à Limoges, il nous est impossible de spécifier que nous resteront à vie en Haute Vienne afin d’exercer notre métier. Notre clientèle est très attentive à la qualité du support que nous proposons, mais leur choix se fait en premier lieu par rapport au décor et à l’ambiance artistique que nous proposons. Ainsi qu’aux services personnalisés que mettons en place. Je ne pense pas qu’un particulier ou une petite PME puisse obtenir des grandes manufactures de Limoges des commandes de pièce unique ou en série limitée peinte à la main avec un décor sur mesure. Je défie quiconque d’aller leur demander la réalisation de 50 boites par exemple avec un motif précis sur mesure , ou de faire en sorte que la porcelaine que vous souhaitez offrir soit personnalisée pour célébrer un moment qui vous est cher.Donc en théorie suivant ce texte si nous voulons garder le logo Limoges, nous déménageons tous à Limoges et ses environs, ou nous fermons notre entreprise ! J’ai choisi ce métier justement parce que je pouvais emmener mon savoir-faire partout avec moi, après 18 déménagements, le suivant n’est pas vraiment prévu pour Limoges.L’Atelier Porcelaine continuera de choisir de belles pièces dans diverses manufactures de Limoges car c’est décidé c’est mon support de prédilection. Il n’y aura plus écrit au dos des pièces « Limoges » mais certainement une autre mention légale et ciblée. Je continuerai d’assurer à ma clientèle que les pièces qu’ils ont choisies viennent bien de la Haute Vienne et que la qualité reste la même.Encore une fois il semblerait que l’idée de départ que nous soutenions afin de garantir à notre clientèle une qualité certaine, ait été quelque peu dévoyée et surtout au final très pénalisante pour un grand nombre de professionnels du monde de la porcelaine de Limoges.Un nombre restreint d’acteurs vont peut-être finir par porter préjudice à ce secteur d’activité en l’ayant bridé de façon trop drastique et en se trompant de cible. Il aurait fallu réfléchir à faire un texte qui soit POUR la porcelaine de Limoges et sa renommée nationale ou internationale et non CONTRE quelque chose ou quelqu’un.Il aurait aussi peut-être fallu que nous professionnels soyons mis dans la boucle de la réflexion. Que notre métier de décorateur et notre avis pris en compte, même si nous ne sommes que des petites entreprises .

Pour celles et ceux qui le souhaitent vous pouvez avoir plus d’information sur cet IGP en parcourant les liens suivant (liste non exhaustive)

http://porcelainedelimoges.fr/media/cp-1-12-17—association-ig-porcelaine-de-limoges.pdf

https://base-indications-geographiques.inpi.fr/sites/default/files/CDC%20homologu%C3%A9%20IG%20Porcelaine%20de%20Limoges.pdf

http://porcelainedelimoges.fr/ig/qu-est-ce-que-l-ig/

Laisser un commentaire